GROTTE DE JONAS

A 4 km du Gite de Groupe le Buron de Besse, vous pouvez découvrir un site archéologique remarquable. Les grottes de Jonas, creuser dans les flancs d’un ancien volcan et du Pic St Pierre, ces grottes furent déjà habités depuis au moins 2500 ans.

Originaire de l’éruption du volcan de Jonas, le site s’est formé de plusieurs cônes alignés sur une longue fissure. Toutes les grottes ont été creusées par les hommes, dont les premiers furent les Celtes en 400 av. J-C. (autel celtique et statue gallo-romaine). La construction s’est poursuivie jusqu’au Moyen Âge vers le xiiie siècle. La falaise fait 500 mètres de long sur 100 m de haut et la partie Est était habitée par le seigneur alors que la partie Nord était occupée par les villageois et les animaux. Composé d’environ 70 pièces aménagées dans le tuf sur 5 étages, ce village pouvait abriter 600 personnes composées de moines, militaires et paysans.

Etat des lieux 
Dès le xviie siècle, le site est probablement à l’abandon. Les guerres féodales sont finies et les propriétaires de la seigneurie vivent ailleurs. Leurs régisseurs, gros fermiers ou notaires, s’occupent de plusieurs domaines et ne résident pas sur place. Seule la chapelle resta en usage jusqu’à la Révolution. Quelques locaux, les plus élevés et protégés du vent, sont transformés en pigeonniers.

Sans doute, la chaux qui a existé a-t-elle été grattée pour amender les terres agricoles. Enfin, un certain vandalisme est à l’origine de la disparition de bien des parois ou l’existence de dégradations volontaires (trous dans les murs extérieurs).

Remarque : 

Les grottes de Jonas se trouve à une centaine de mètre du 3°degrés de longitude. Sur ce 3ème degrés en contre bas des grottes se trouve un ancien dolmen, qui lui est alignés avec les dolmen de St Nectaire et de Fohet. Nous avions mentionnés cet alignement dans un précédent article sur les dolmen et menhir en Auvergne. Ce qui porte à 3 les site mégalithiques des environ parfaitement alignées sur ce 3ème degrés de longitude.

Tous les mégalithes ne sont pas alignées suivant un maillages, mais les archéologues découvre petit à petit que des alignements ne peuvent pas être du au hasard et qu’une volonté d’alignement était bel et bien voulue par les druides. Pour Sylvain Tristan, ces menhir et dolmen était certainement des points de repères géographiques un peu comme le sont les antennes connectés au satellites. Sauf que la positions des dolmens et menhir étaient plutôt connectés aux astres, aux étoiles dans le ciel.

Et pour terminer, l’entrée est des grottes, le dolmen et le château de Cotteuges sont aussi alignés. Peut être un hasard, mais c’est peu probable, cette volonté d’aligner les monuments est très anciennes et ce transmet de manière quasi religieuse. L’orientation à l’Est des grottes est important, car elle permettaient ainsi d’observer les étoiles dès le couché du soleil et peut être même de jouer avec les équinoxe lorsque le soleil se levait plein EST. L’axe grotte-dolmen est peut être la direction à regarder afin de repérer des étoiles.

Bref, le site de Jonas est très ancien, et sa fonction ancestrale pouvait être un point de rassemblement des druides afin de partager le savoir, de le perpétuer oralement.

Renseignement pour visite:

http://www.grottedejonas.fr/index.php/horaires

04 73 96 31 69